Brody-Adrienation - L'obsession a un nom


Banniére réalisée par Nhatita
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Pianiste

Aller en bas 
AuteurMessage
ophidia
P'tit nouveau
P'tit nouveau
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Le Pianiste   Ven 29 Déc à 13:41

Comment ça??????????????? Aucun sujet sur ce chef d'oeuvre du cinéma???????? Sur le meilleur rôle d'Adrien?

Titre original : The Pianist
Rôle d'Adrien : Wladyslaw Szpilman
Intérêt Brodyien : 30/20 (son meilleur rôle et de loin, un chef d'oeuvre de jeu, l'une des meilleures interprétations, tous acteurs confondus, que j'ai jamais vu)

Critique :

10 jours après l'avoir découvert, j'en étais toujours bouleversée. Je ne cessais d'y repenser, les images, toutes plus fortes les une que les autres, flashant dans ma tête : l'homme en fauteuil roulant jeté du haut de son balcon sous le seul prétexte qu'il n'a pu se lever... le 4x4 roulant sur les cadavres et sur les juifs agonisants qu'ils viennent juste de massacrer...Szpilman, seul, marchant au milieu d'une rue encadrée d'immeubles dévastés, éventrés, seuls vestiges de la ville qui s'élevait là avant... le héros cherchant l'espoir dans la moindre substance liquide, allant jusqu'à entretenir une relation presque sentimentale avec sa boîte de conserve... et l'étincelle d'humanité qui s'efface petit à petit devant une note de bestialité dans le regard emplit de détresse d'un Adrien Brody dont je ne me suis toujours pas remise de la prestation.
Et pour finir, ce face-à-face, toute musique cessant, dans un silence de velours, où deux regards se croisent, et où l'humanité refait enfin son apparition : magnifique.
Non, il n'y avait pas que le mal absolu dans le camp nazi. Oui, il y avait aussi des lâches dans le camp juif. Plutôt que de nous présenter des héros comme on en voit dans tant de films, Polanski nous présente, avec une grande pudeur et humilité, des hommes, sous leurs pires et leurs meilleurs aspects, et il n'y a pas à dire : c'est beau.
L'émotion est à fleur de peau durant tout le film, sans jamais pourtant la laisser déborder, ce qui laisse la tension émotionnelle monter petit à petit jusqu'à atteindre son comble lors de la fameuse rencontre avec l'officier allemand.
Certes, ce film n'a pas la virtuosité, l'émotion, et la poésie de La Liste de Schindler, mais je le qualifierais tout de même de chef d'œuvre, et pourtant c'est bien rare que je donne cette qualification à un film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrienaddict
P'tit nouveau
P'tit nouveau


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Le Pianiste   Mar 3 Avr à 19:02

Ophidia,

je suis d'accord à 100 % avec ce que tu écris. Pour moi, "Le Pianiste" est un chef-d'oeuvre absolu et Adrien y est évidemment pour une grande partie. Je trouve, par contre, que "La liste de Schindler" est un cran en-dessous du film de Polanski (trop d'effets appuyés à la Spielberg !). Si tu veux savoir en détails ce que je pense du Pianiste, je poste ce jour un message sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Pianiste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baricco, Alessandro] Noveccento: pianiste
» [Jelinek, Elfriede] La pianiste
» Pitié, ne tirez pas sur le pianiste
» [Zariab, Chabname] le pianiste afghan
» Le pianiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brody-Adrienation - L'obsession a un nom :: Adrien :: Films avec Adrien-
Sauter vers: